Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Un couple fondateur : les Williams et Sierra
par Thanatos  |  27.04.2004  |  Maître
C’est en 1979 qu’est fondée la compagnie Sierra On-line, par Ken et Roberta Williams. C'est à l'achat de leur premier ordinateur, un Apple II, qu'ils développèrent leur goût mutuel pour l'informatique. Chacun y trouve son rôle : Ken pour la programmation, Roberta pour la conception.

Dès lors, sort Mystery House, le premier jeu d'aventure à mêler texte et graphismes. En 1980, suit le titre The Wizard and the Princess, vendu à plus de 60 000 exemplaires, une performance excellente pour l'époque.

Mais cela demeure le calme avant la tempête. Car vient la série King's Quest avec huit épisodes qui se sont vendus à plus de sept millions d'exemplaires durant les quinze dernières années. Ces jeux font appel à l'imagination du joueur et privilégient le scénario et l'ambiance (Les graphismes de King’s Quest sont aujourd’hui considérés comme précaires, mais il y a vingt ans ils contribuaient grandement à l’immersion du passionné.). « Ils décrivent des univers cohérents dans lesquels le héros résout un tas d'énigmes tordues ou burlesques, débloque des mécanismes, obtient des passages vers de nouveaux endroits grâce, en particulier, à des objets trouvés au cours de ses explorations ».

Aujourd'hui considéré comme un acteur majeur dans l'industrie du jeu PC, Sierra est à l'origine de quelques-unes des meilleures séries d'aventures jamais sorties sur cette machine, en plus de King's Quest, ils développèrent des titres comme Leisure Suit Larry (série en sept chapitres) ou encore Gabriel Knight, œuvre de trois volets (Gabriel Knight - Sins of the Fathers, Gabriel Knight 2 : The Beast Within et enfin, Gabriel Knight 3 - Enigme en Pays Cathare) mêlant habillement aventure passionnante, Histoire et horreur. On cite également, bien qu'à un bien moindre niveau, Phantasmagoria et Phantasmagoria 2 - Obsessions Fatales qui ont ici comme seule visée, provoquer la peur, tout en restant dans la lignée des jeux de ce style.

Elle a aussi édité dans d'autres catégories, avec encore beaucoup de réussite, avec le FPS (Half-Life en 1998), la simulation automobile (Grand Prix Legends en 1998) et le jeu de stratégie temps réel (Homeworld en 1999).

Toutefois, il y a eue des rumeurs néfastes concernant Sierra et sa co-fondatrice Roberta Williams. Elle aurait été ou serait sur le point de se retirer de la conception des jeux d’aventure. En attendant, sa compagnie nous promet une suite à Leisure Larry Suit, car en effet, le huitième volet de la série, Leisure Suit Larry 8 – Magna Cum Laude, est en préparation…