Planète Aventure
Sectes et groupuscules malveillants dans les jeux d'aventure
par Reardon  |  06.02.2005  |  Article
Le héros dans le jeu d’aventure pourrait se définir en termes
classiques, voir épiques. S’il n’a pas toujours l’étoffe d’un guerrier,
son cheminement au cours de ses aventures le conduit fort souvent à affronter
ou à être confronté à des tueurs sadiques (Runaway, In
Memoriam
), à des monstres légendaires, parfois à ses propres monstres
(Gabriel Knight : The Beast within, Sanitarium,
The Longest Journey). Parfois encore, son enquête le conduit
à découvrir un complot organisé très souvent par un groupe occulte à la
recherche d’un artefact qui lui permettrait de dominer le monde, avec ou
sans la complicité d’entités démoniaques.

Un rapide tour d’horizon me fait vous proposer une quinzaine de jeux dans
lesquelles ces groupuscules pour la plupart interviennent. Je n’analyserai
pas le credo de chacun d’entre eux : il est le plus souvent identique
et pourrait se résumer ainsi :

-         la secte doit se procurer
un objet doté de pouvoirs extraordinaires : pour ce faire tous les
moyens lui sont bons et le meurtre est chose commune ;

-         cet objet convoité (artefact
ancien) ne sera actif qu’un jour donné à un moment précis : passage
d’une comète, conjonction de planètes ou autre événement (astronomique)
rarissime ;

-         alors il réveillera quelque
entité (très généralement un démon) endormie depuis des siècles dans les
profondeurs abyssales, le monde des ténèbres, le royaume de l’obscur ou
le chaos fondamental ;

-         avec la complicité de
cette monstruosité, la dite secte, surtout son grand gourou, pourra dominer
le monde des « extrêmement petits » humains ou carrément le détruire.

Le héros a donc de multiples prises :

-         il peut s’approprier l’artefact :
cette solution peut être une péripétie ou définitive comme dans Loch
Ness
 ;

-         faute d’y parvenir, il
peut retarder la mise en œuvre du rituel final ce qui puisque celui-ci doit
se dérouler à un moment précis, le condamne définitivement ;

-         il peut encore empêcher
le gourou de parvenir à ses fins en le vainquant au cours d’un combat singulier ;
la secte s’évapore en même temps que son gourou, quitte à réapparaître dans
d’autres épisodes (Susarro poursuit l’œuvre des néo-templiers dans Le
Manuscrit de Voynich
) ; la secte, en effet, a le plus souvent,
au plus un ou deux représentants dignes de ce nom – le gourou machiavélique
et un acolyte à sa solde, chargé de la basse besogne – et qui méritent que
le héros s’intéresse à eux, les autres membres n’étant que piétaille et
figurants ;

-         et si aucune de ces pistes
ne s’avèrent fructueuse, il ne lui reste plus qu’à combattre le démon, ce
qui évidemment présente quelques risques (Arcane, Les
Chevaliers de Baphomet
), d’autant que dans ce cas il faut préalablement
avoir quand même vaincu le gourou (Gabriel Knight 1, par exemple).


 

1. Les sectes et autres organisations criminelles

1993 Black Sect : Ce jeu met en scène la Secte Noire vouée à
Satan. Dans un village du Périgord Noir, Issegeac, à mi-chemin entre Sarlat
et Lascaux, autrefois se déroulèrent de curieux phénomènes marqués encore
par la disparition inexpliquée de nombreuses personnes. Les villageois apeurés
firent appel à cette époque, à un exorciste connu, le Grand Homorius. Celui-ci
intervint et confia à l’un d’entre eux son Grimoire dans lequel se trouvaient
les incantations capables de conjurer le Mal. Ce Grimoire devient l’enjeu
quand la Secte Noire parvient à s’en emparer.

1993 Gabriel Knight 1, Sins of the Father : A la Nouvelle
Orléans, la police et plus particulièrement le détective Mosely enquêtent
sur une série de meurtres qui s’avèreront imputables à la secte vaudoue
Hounfour du Dr John et de Malia Gedde qui réussiront à invoquer le Loa Tétélo,
l’un des esprits de leur culte, en perpétrant des sacrifices humains.

1993 Shadow of the Comet : Sous la houlette du nazillon
Dietrich et du sorcier Narackamous, une secte tente de ramener dans
notre univers le démon Yog Sothoth, l’un des Grands Anciens, dieu d’avant
les Dieux, en utilisant un livre maudit, le Necronomicon.

1996 Prisoner of Ice : Autre version du précédent, la secte
des adorateurs de Cthulhu conduite par le sorcier et grand prêtre Narackamous
tente de rappeler dans notre monde cet autre Grand Ancien, afin que grâce
à lui, il puisse dominer le monde grâce à une race supérieure composée des
nazis aryens de Dietrich. Selon le mythe lovecraftien, Cthulhu, prisonnier
au fond des abysses doit revenir investir le monde lors d'une conjonction
planétaire particulière. On retrouve thème et personnages de Shadow
of the Comet
.

1996 Les Chevaliers de Baphomet : Une secte de néo-templiers
conduite par le Grand Maître et à laquelle appartiennent Khan – celui qui
déguisé en clown pose dans le café parisien, la bombe qui tue Plantard -
et Eklund - le faux médecin qui tue Marquet à l'hôpital, tente de faire
main basse sur le monde occidental en acquérant le pouvoir de Baphomet
; on retrouvera cette secte dans les deux épisodes suivants : dans
Les Boucliers de Quetzalcoatl, Karzac est le méchant de l'histoire,
commanditaire du kidnapping de Nico, perpétré par son homme de main Pablo
et à la recherche des pierres mayas qui réunies doivent réveiller le dieu
aztèque Tezcatlipoca. Dans Le Manuscrit de Voynich, Susarro est devenu
le nouveau chef des néo-Templiers, ayant usurpé la place du Grand maître
après la mort de celui-ci ; il est secondé pour les basses besognes
par Petra, une tueuse professionnelle.

1997 Tex Murphy Overseer : Plusieurs savants et scientifiques
connaissent des fins tragiques. Tous semblaient travailler sur le même projet,
une recherche sur des implants électroniques permettant de contrôler les
actes et les pensées des cobayes humains ayant servi à l’expérience. Le
parti de la Loi et de l'Ordre dont les leaders sont Robert Knott et John
Klaus et qui est prêt à tous les meurtres pour atteindre ses fins, a décidé
de s’en emparer pour conquérir le monde. Ce parti a recours à un tueur,
Slade.

1998 Black Dahlia : Une secte nazie dirigée par Von Hess, et
un agent du FBI Winslow, convoitent une pierre maléfique, le Black Dahlia,
tandis que l’affaire Torso – une série de meurtres horribles – continue
à alimenter les manchettes de la presse.

1999 Discworld Noir : Les fidèles d’Anu-Anu constituent la Secte
des Ténèbres (composée de Gobelalune, Satrap, Verma, Puldre, Gelid, Vinche,
Foïd et Kondo) qui est toute dévouée à Nylonathatep et prône la destruction
totale du monde. Le Trapézoèdre radiant et le Faulcon d’Or, une épée dotée
de pouvoirs, doivent leur permettre de rappeler le démon au moment où le
Petit Groupe Rasoirs d’étoiles faibles parviendra à s’aligner. 

1999 Gabriel Knight 3 Enigme en pays Cathare : Dans sa résidence
de Rennes le Château, et sans doute inspiré par le "Diable" (statue
d'Asmodée qui décore l’église), Montreaux dans des rites secrets, invoque
le gardien du Temple de Salomon à Jérusalem.

http://www.cathares.org/

2001 Road to India : Dharmesh dirige les Thugs qui célèbrent
le culte de Kali la cruelle en accomplissant des sacrifices humains.

2001 The Mystery of the Druids : À Londres, une série de meurtres
particulièrement horribles, puisque des victimes, il ne reste que les os
parfaitement nettoyés, est perpétrée par un ordre druidique démoniaque conduit
par celui que les policiers ont surnommé le "Désosseur" ;
Lord Sinclair et Serstan sont les principaux représentants de cet ordre.


2001 Loch Ness : La secte de Bruce MacGrab, se dissimulant
derrière le mythe aquatique du lac, conspire contre l’Occident.

2002 Post Mortem : les
Compagnons de l'OSCCP, G. de Allepin et le docteur Kaufner sont en quête
de l’Immortalité que seule peut leur conférer la tête de Baphomet par
transmigration de l’âme dans le corps.

2004 Arcane, The Stone Circle : La baronne s’est mise en tête
de rappeler sur terre dans le cercle de pierres de Stonehenge, un démon.


Notons encore en marge que dans Zork Némésis, les alchimistes renégats
sont quatre, qu’ils représentent les quatre éléments (l’un des thèmes fondamentaux
de cette série de jeu comme nous le verrons plus loin) et qu’ils ont besoin
d’un artefact (les anneaux liés) pour se livrer à la cérémonie finale. Dans
The Longest Journey, Jacob McAllen, le "Cardinal Blanc",
est à la tête de l'Eglise de Voltec, une sorte de secte qui lutte contre
les Sentinelles. Jacob McAllen est lui-même un draikin (dragon) et en tant
que tel ne peut être vaincu que par l’un de ses semblables. Citons aussi
Les Secrets d'Alamût 
(2001) qui met en scène la secte des Haschischins
(ou Assassins) dans son contexte historique et In Memoriam, dans
lequel apparaît en filigrane la secte Manus Domini. Celle-ci dont les membres
sont les victimes désignées du Phoenix recherche (à moins qu’il ne soit
déjà en sa possession !) le Codex 14 qui ébranle les fondements de
la religion catholique, afin de le détruire ou d’empêcher quiconque de se
l’approprier.

 

2- La caste des héros

Un grand nombre sont des détectives officiels ou privés : le lieutenant
Bruce Ryan dans Prisoner of Ice est un jeune lieutenant appartenant
aux services secrets de l'armée américaine envoyé en observateur sur un
sous-marin britannique ; James Pearson dans Black Dahlia
appartient à une agence type CIA ; Brent Halligan dans The Mystery
of the Druids
est un détective de Scotland Yard ; Lewton, bien
qu’évoluant dans un monde onirique mais pas merveilleux a des allures de
Boggart : c’est un ancien flic du Guet des Orfèvres, mis sur la touche
à la suite d’une machination, qui a ouvert sa propre agence dans Discworld
Noir
 ; Cameron dans Loch Ness est un détective privé originaire
de Chicago qui évolue dans les années 30 ; dans Overseer, Tex
Murphy exerce la même profession dans le San Francisco du 21ème
siècle après avoir connu un parcours similaire à celui de Lewton puisqu’il
a travaillé pour l’agence officielle du Colonel avant de se faire virer.
Quant à Mac Pherson dans Post Mortem c’est un ex-détective américain
qui reprend du service pour les beaux yeux de Sophia Blake.

Qui sont les autres ? Des détectives en puissance mais qui au départ
n’ont pas cette vocation. Point commun : ils sont tous jeunes !
John T. Parker dans Shadow of the comet est un jeune astronome cherchant
à comprendre le lien existant entre la folie soudaine d’un célèbre savant
et le passage de la comète de Halley ; George Stobbard dans les
Chevaliers de Baphomet
est un jeune avocat américain qui fait du tourisme
à Paris ; Prescott Bridgman dans Arcane, The Stone Circle est
un jeune ingénieur de 32 ans spécialiste du paranormal ; Fred Raynolds dans
Road to India est un étudiant américain ; quant au héros de
Black Sect, c’est probablement un (jeune) exorciste si j’en crois
le résumé de Joystick. Reste le jeune Gabriel Knight, mais est-il
encore nécessaire de le présenter ?

 

Quelques héroïnes (ou personnages féminins) les accompagnent car lequel
d’entre eux n’a pas une femme dans sa vie : Nicole Collard, journaliste
d’investigation, que George rencontrera à la suite du décès de Plantard
au café parisien où ce dernier avait rendez-vous avec elle pour lui fournir
des renseignements sur des meurtres aux antipodes les uns des autres :
George se lance dans la poursuite de Khan et c’est ainsi qu’il entrera en
contact avec Nico ; Grace Nakimura d’abord caissière et libraire, elle
deviendra une véritable adjointe de Gabriel qu’elle seconde grâce à
Sidney, son ordinateur portable ; Moïra (Loch Ness) qui se contente
d’être la fille d’Alistair MacFarley ; Ophélia, l’amie de Prescott,
tout comme Moïra, est avant tout fille de scientifique ; Mélanie Turner,
elle, est anthropologue et seconde Brent ; Ilsa Varberg est l’ancienne
maîtresse de Lewton : c’est elle qui l’a laissé tomber trois ans plus
tôt pour épouser Deuxmarrons ; Diane est aux côtés de Ryan et pardon
à celles que j’oublie. Rares sont celles qui ne seront pas victimes d’un
rapt !

.

3- Les débuts de l’aventure

Nombreuses sont celles qui commencent par une disparition, un enlèvement
ou un meurtre.

Meurtres et morts violentes

Black Sect débute avec l’assassinat du grand-père de notre avatar
qui était surtout le gardien du Grimoire ; celui-ci résidait à Issegeac,
petite commune du Périgord Noir ;

Dans Gabriel Knight 1, Sins of the Father, la Nouvelle Orléans est
en proie à une série de meurtres (rituels) sur lesquels enquête
Mosely ; à Londres, une autre série de meurtres rituels marque le début
de The Mystery of the Druids ;

Avec Post Mortem, ce sont les meurtres des White qui incitent Sophia
Blake à se présenter chez Mac Pherson lors de son séjour à Paris ;


A Paris encore, Les Chevaliers de Baphomet débute avec la pulvérisation
par explosion de l’un des clients du bar, Plantard ;

Sylvia Linski frappe à la porte de Tex Murphy (Overseer)
afin qu’il entreprenne une enquête sur le pseudo suicide
de son père, le Dr. Carl Linsky, auquel à juste titre, elle ne croit pas ;
aux Etats-Unis toujours, la convoitise du Black Dahlia qui fait quelques
victimes recoupe l’affaire Torso relatant les tristes exploits d’un serial-killer,
maniaque de la machette et de la scie à découper.

Les premiers instants de Prisoner of Ice sont marqués par
la mort violente du commandant Loyd : les caisses transportées
par le HMS Victoria qui devaient en principe être transportées dans des
conditions de froid particulières sont brutalement réchauffées lorsqu’une
torpille allemande frappe le sous-marin. De celles-ci, s’échappe une monstruosité
à tentacules qui met fin à la courte vie ludique du commandant.

 

Enlèvements, disparitions

Dans Loch Ness, lorsque Cameron se présente au manoir écossais de
Devil's Ridge dans lequel il a été invité par Alistair Mac Farley, l’épouse
de celui-ci l’informe que le savant a disparu. Au cours de son enquête,
il découvrira que Bruce MacGrab, le propriétaire d'une distillerie de whisky
et un ancien professeur en physique chimie résidant à Londres, est à l'origine
de l'enlèvement de McFarley. A peine Mac Farley aura-t-il été délivré que
Cameron devra à nouveau partir délivrer Moïra, fille du professeur, victime
à son tour d’un rapt.

Road to India : En arrivant à New Dehli, Fred Raynolds assiste
à l’enlèvement d’Anusha, sa fiancée.

Gabriel Knight 3 Enigme en pays Cathare : Gabriel répondant à l’invitation
du prince James Stuart apprend en arrivant que le bébé de ce dernier a été
kidnappé dans le train. La poursuite des kidnappeurs le mène à Rennes le
Château dans le Sud Ouest de la France.

Lorsque Les Boucliers de Quetzalcoatl commence, George est en
bien mauvaise posture et Nico a été enlevée par Karzac ;

Discworld Noir : Carlotta confie à Lewton la mission de retrouver
Mundy, son amant disparu et tout comme dans Loch Ness, Lewton aura
au cours de son enquête une seconde disparition à élucider, celle de Verma
dont le troll Malachite est amoureux.

In Memoriam : Si le parcours du Phoenix est jalonné de meurtres,
l’aventure démarre réellement après l’enlèvement de Jack Lorski et de Karen
Gijman.

 

Contexte : pénétration du héros

Le héros a plusieurs mobiles pour pénétrer dans l’aventure.

Comme on l’a vu, ce peut être un professionnel de l’investigation auquel
cas, il n’a pas trop le choix ; mais il peut aussi commencer à enquêter
par éthique, par curiosité, pour rompre l’ennui de son quotidien ou par
amour-propre.

Les professionnels zélés

Ceux là sont pris dans les événements et n’ont pas d’autre choix que celui
de trouver une issue.

C’est le cas pour Brent Halligan (The Mystery of the Druids),
un inspecteur de second rang de Scotland Yard qui se retrouve chargé de
l’enquête de son collègue Lowry après que celui-ci a mis sous les barreaux
un innocent. La série de meurtres se poursuivant, Brent au cours de son
enquête fait la connaissance d’une jeune et jolie femme, Mélanie Turner
qui l’accompagnera jusqu’au terme de celle-ci, et d’un spécialiste du monde
celtique, Arthur Blake. Brent remonte la piste des druides démoniaques jusqu’au
château de Lord Sinclair où il découvre qu’une conjuration se prépare et
qu’il ne lui reste qu’un peu plus de deux jours avant que n’ait lieu le
rituel définitif qui risque de faire passer le monde occidental du côté
de l’ombre ; pour les contrer, il doit apprendre les invocations qui
vont lui permettre de plonger dans le passé afin d’empêcher la cérémonie
mystique.

En 1932, Alan P. Cameron, un détective de Chicago, arrive sur les rives
du Loch Ness dans le manoir de Devil's Ridge. Il a été engagé par le propriétaire
des lieux, un physicien âgé Allister Mc Farley pour étudier de près les
phénomènes surnaturels qui se multiplient aux abords de la résidence. Mais
la porte à peine franchie, il apprend que le vieil homme a disparu. Cameron
sans faillir à la mission qui lui a été confiée devra donc aussi retrouver
Mc Farley.

James Pearson, le héros de Black Dahlia, est tout aussi zélé
sinon plus que Brent. Lorsque en 1941, il prend ses fonctions au COI, une
agence de contre-espionnage installée à Los Angeles, il se voit confier
une enquête vaseuse sur la confrérie Thulé, un groupe de nazis, enquête
qui a cependant conduit son prédécesseur dans un asile psychiatrique. Après
un début difficile, il en arrive à établir au grand dam de sa hiérarchie,
que l’affaire Torso – huit meurtres ont été commis - et l’affaire du Black
Dahlia – une pierre aux pouvoirs extraordinaires - sont en corrélation.
Sur ce, la guerre survient. Mais l’entêté Pearson reprendra ses investigations
une fois la paix revenue.

Bruce Ryan dans Prisoner of Ice est simple lieutenant
de l'armée américaine et dans le contexte de la guerre, il a été affecté
aux services secrets pour évaluer l'arsenal dont disposent les alliés. Lorsque
l’aventure débute, il est à bord du HMS Victoria, un sous-marin britannique
qui rentre de mission. Il est dans le poste de pilotage quand le commandant
Lloyd fait par radio son rapport sur la mission Polaris à sa base de rattachement
située dans les Falkland et obtient confirmation que les deux caisses qu’il
transporte doivent absolument être conservées au froid et que l'anthropologue
Bjorn Hamsun qu’ils ramènent avec eux doit bénéficier des plus hautes protections.
Mais lors d’une plongée, le sous-marin est touché par une torpille allemande
et les systèmes de refroidissement qui protégeaient les caisses sont endommagés.
Bruce Ryan et le commandant Lloyd à son détriment découvrent le contenu
des caisses. Notre lieutenant n’a maintenant plus d’autre choix que de poursuivre
sa quête.

Les professionnels dilettantes

Ceux-là entrent dans l’aventure parce qu’ils ont l’opportunité d’y entrer
comme ils ont aussi l’opportunité de refuser. Le désoeuvrement, la curiosité,
la femme séduisante ont raison de leur apathie ou de leur désoeuvrement.

Tex Murphy tout comme Lewton sont des privés dont l’officine aurait plutôt
tendance à tourner au ralenti. Tous deux ex flics officiels, tous deux désargentés,
tous deux également blasés sont quelque peu méfiants lorsqu’un jour pas
fait comme un autre, la porte de leur bureau s’ouvre sur une créature de
rêve. Pour Lewton, le cynique d'Ankh-Morpork, la belle se nomme Carlotta
et elle semble prête à tout pour retrouver, prétend-elle, un certain Mundy
qu’elle présente comme son ancien amant. Sans être dupe de ce discours,
Lewton part donc sur les traces de ce Mundy. Pour Tex, le blasé de San Francisco,
celle qui franchit sa porte se nomme Sylvia Linsky. Elle est la fille d’un
chercheur connu, le Dr. Carl Linsky qui sans raison apparente et selon la
version officielle aurait mis un terme à ses jours en faisant le grand plongeon
depuis le Golden Gate Bridge, thèse à laquelle Sylvia ne croit pas. Lorsque
Tex découvre que plusieurs autres scientifiques, travaillant sur le même
projet secret, ont connu des fins sinon tragiques du moins suspectes, son
intérêt commence à s’éveiller.

Dilettante, Mac Pherson l’est aussi dans Post Mortem puisque avant
que sa belle et intrigante compatriote, Sophia Blake, ne vienne le solliciter
pour enquêter sur le sauvage assassinat de sa sœur et de son beau-frère
présumés, il se présentait comme ex-détective. Il se fait d’ailleurs un
peu tirer l’oreille avant de se lancer dans cette enquête.

Les curieux

Ceux-là cherchent à comprendre quelque chose qui leur échappe. C’est ainsi
que vont apparaître deux personnages dont les motivations vont évoluer au
fil des épisodes : Gabriel Knight et George Stobbard.

Dans Shadow of the Comet, John T. Parker, un jeune astronome débarque
un jour de 1910 à Illsmouth, un petit village de pêcheurs de Nouvelle Angleterre.
C’est là que la comète de Halley doit faire sa réapparition périodique.
Or ce village a eu quelques 76 ans plus tôt, un illustre visiteur, le savant
britannique Lord Boleskine qui lui aussi y était venu pour observer le passage
de la comète, mais qui après s’être plongé dans d’anciens manuscrits occultes,
a sombré dans la folie. Parker aimerait comprendre si cette démence et la
comète de Halley ont des liens.

Gabriel Knight et George Stobbard ne sont rien d’autres que des curieux
lorsque débutent leurs aventures. Knight dans Sins of the Father,
est propriétaire d’une librairie à la Nouvelle-Orléans dont il laisse la
charge à son amie Grace la plupart du temps, préférant se consacrer à l’écriture
de romans. Cherchant dans la vie et dans la ville, matières à traiter, il
s’intéresse à une série de crimes qui semblent être l’œuvre d’une secte
vaudoue.

Quant à George, c’est tout aussi fortuitement qu’il entre dans l’aventure.
Même si plus rien à Paris ne surprend plus personne, voir un homme déguisé
en clown prendre la fuite après l’explosion du bistrot à la terrasse duquel
vous étiez tranquillement en train de savourer votre café, ça a de quoi
vous retourner les sangs. Et notre George de partir sur les traces de ce
clown qui vont l’emmener bien au-delà, sur les pas des chevaliers du Temple,
à travers l’Irlande, la Syrie, l’Espagne et l’Ecosse. Pour ces deux là,
l’initiation est terminée.

 

La dimension et les motivations de ces personnages vont forcément évoluer
dans les épisodes suivants : pour ce qui concerne Gabriel, ce premier
épisode va lui révéler son appartenance à l’ordre des Schattenjäger et la
poursuite du mal sous quelque forme qu’il se présente va devenir sa raison
d’être. Pour George, c’est l’existence de cette secte des néo-templiers
qui, décapitée, toujours renaît de ses cendres (oui, l’image est osée !),
va justifier son acharnement à la poursuivre.

De curieux, leur statut passe à celui de moralistes.

Les moralistes

Gabriel Knight est devenu un "Chasseur d'Ombres" lorsque son oncle
d'Allemagne lui a permis d’entrer en possession du talisman et de l’épée
de Saint-Georges. D’ailleurs son statut social a changé aussi puisqu’il
est maintenant propriétaire du Schloss Ritter.

Dans Enigme en pays Cathare, c’est cet anoblissement qui lui permet
de fréquenter la noblesse en la personne du prince Stuart et c’est autant
à sa nouvelle fonction de Schattenjäger qu’à son sens moral, qu’il doit
de partir sur les traces des kidnappeurs du bébé du prince ; aventure
qui va le conduire au village de l'abbé Saunière où se côtoient chasseurs
de trésors, francs maçons, vampires et adorateurs du diable Asmodée.

George Stobbart n’ignore plus rien du "Secret des Templiers" et
pense l’aventure terminée : aussi est-il retourné aux Etats-Unis lorsque
sa complice et amie Nicole Collard, Nico, se rappelle à son bon souvenir.
Et George de reprendre l’avion pour Paris : la poursuite des néo-Templiers
est loin d’être achevée.

Les revanchards

La motivation qui pousse les héros dans ce cadre n’est pas essentiellement
professionnelle, mais bien très personnelle, familiale ou sentimentale.

Dans Black Sect, c’est votre propre grand-père qui vient d'être assassiné.
Bien sûr pour le bourg d’Issegeac, c’était aussi le gardien du Grimoire,
ultime rempart contre les forces malignes. Le cadavre du vieil homme a été
retrouvé un matin et le Grimoire avait disparu. En tant qu’exorciste et
parent, vous semblez le mieux disposé pour mener l’enquête qui vous conduira
jusqu’au repaire de la secte noire.

Dans Road to India, tout semble aller merveilleusement bien entre
Fred Raynolds et Anusha la jolie indienne lors de leur séparation à l’aéroport.
Mais quelques jours après, il reçoit d’elle une lettre de rupture. Raynolds
on le conçoit en est bouleversé. Il saute dans le premier avion en partance
pour New Dehli et se présente devant chez son amie pour assister à l’enlèvement
de celle-ci. Il a trois jours pour la retrouver avant qu’elle ne soit sacrifiée
sur l’autel de Kali par ses ravisseurs Thugs.

 

4- Les artefacts ou mais que recherchent donc ces sectes ?

Très souvent l’invocation d’une divinité infernale ne peut se faire que
par le truchement d’un puissant artefact. Cependant, jeu d’aventure oblige,
un certain nombre d’autres objets investis d’un pouvoir magique peuvent
être également sollicités.

Dans Arcane, The Stone Circle, les reliques du démon rassemblées
à certain endroit et à certaine heure dans le cercle de pierres de Stonehenge
- l’un des hauts lieux du jeu d’aventure - le ramèneront à la lumière, tout
chargé de puissance.

Dans Black Sect, le Grimoire est l’objet convoité par les disciples
mais pentacle et amulette font aussi partie de l’arsenal du parfait enquêteur.
Brent par exemple récupère une amulette au château de Carmors avant de se
la faire dérober tandis que Lewton prend celle de Kondo (la Larme d’Offler)
sur son cadavre encore chaud. Manuscrits, parchemins ou autres livres dotés
de puissance parsèment ces aventures : les très anciens manuscrits
sont présents dans Les Chevaliers de Baphomet ou dans Gabriel
Knight 3
(la Sainte lignée de Larry Sinclair, par exemple), le
livre des Templiers dans Post Mortem et le Nécrotelicomnicon dans
Discworld Noir est la version parodique du Necronomicon de
Prisonner of Ice et de Shadow of the Comet

Le pentacle est un élément important de la mythologie démoniaque :
John T. Parker en découvre un chez les Webster sur lequel il aura à placer
quatre statuettes pour anéantir les quatre familles vouées au démon sans
omettre de réciter l’incantation propre à chacune. Brent Halligan en trouvera
un dans le bureau de Sinclair. Gabriel Knight dans Enigme en pays
Cathare
aura à réaliser un pentagramme avec des lasers au Château de
Serres, la résidence de Montreaux. Dans Discworld Noir, l’octogramme
a la même fonction, mais Lewton découvrira la protection universelle avec
le signe de la Civelle. L’objet convoité aussi bien par Jasper Horst le
troll, que par Carlotta la louve, ou par la Secte des Ténèbres est l’artefact
2305 de Tsorta, le Faulcon d’Or, une épée tandis qu’Ilse et Deuxmarrons
sont à la recherche d’un bijou plaqué or : le trapézoèdre radiant. 

Les pierres sont aussi dotées de pouvoirs surnaturels : c’est le cas
du Black Dahlia convoité par Winslow, des trois cristaux de Sirdach convoités
par MacGrab, des pierres Maya convoitées par Karzac dans Les Boucliers
de Quetzalcoatl 
ou des cristaux de pouvoir que tente de
s’approprier Susarro dans Le Manuscrit de Voynich. Pierre
encore mais sous forme de statue, l’idole vaudoue de Gabriel Knight 1,
Gabriel étant lui-même l’heureux possesseur du talisman de ses ancêtres.
Tex Murphy doit lui aussi ramasser huit pierres dans les ruines aztèques :
évidemment elles n’ont d’autres propriétés que d’ouvrir une porte si elles
sont disposées correctement.

C’est la tête de Baphomet, une sculpture qui confère la puissance dans
Post Mortem.


La triskèle confisquée à Lord MacGrab, le sceptre dérobé aux druides ou
le disque solaire dont parvient à s’emparer Ryan avec la complicité de Diane
avant que l’objet ne retombe entre les mains de Dietrich font partie de
cette longue liste d’artefacts capables s’ils tombent en de mauvaises mains
d’anéantir la planète, de ressusciter quelque incarnation du Diable ou de
causer quelque cataclysme surnaturel.

Dans Road to India, éminemment onirique, il est davantage question
de sortilèges que d’artefacts. 

 

5- Les lieux des rituels et la fin de l’aventure

Les lieux sacrés

Les cérémonies ou les rituels ou encore les réunions des membres des sectes
peuvent avoir lieu là où se déroule l’action, généralement des endroits
souterrains : cryptes, caves … parfois dans d’autres lieux.

Dans Les Chevaliers de Baphomet, George Stobbard poursuit les néo-templiers
dans les catacombes de Montfaucon et surprend leur complot en regardant
par un orifice dans la paroi. De même, Lewton, dans le temple d’Anu-Anu,
après avoir compris comment le sceau peut ouvrir la porte, parvient à surprendre
une cérémonie réunissant Gobelalune et ses disciples. Ce que fait aussi,
dans les sous-sols de la distillerie, Cameron en épiant Mac Grab et ses
disciples par un hublot.

Dans Prisoner of Ice, Diane et Ryan séjournent dans une cellule de
la prison de la base nazie Schlossadler dirigée par Dietrich, en compagnie
de John T Parker (clin d’œil) et de Hamsun père. Dans Black Dahlia,
après qu’il ait traqué la secte au Raven Club à Los Angeles,
Pearson se retrouvera lui aussi prisonnier dans un château en Autriche où
Winslow tuera Von Hess et laissera notre héros pour mort.

Dans The Mystery of the Druids, la résidence de Sinclair et le château
de Carmors sont les lieux où Brent se trouve confronté aux druides.

 

Le rituel final

La cérémonie de Sins of the Father une fois n’est pas coutume se
déroule comme dans Shadow of the Comet, en plein air. Dans le bayou,
Gabriel se couvre du masque de crocodile pour pénétrer dans le cercle vaudou.
Il répond aux questions du Dr John et juste avant le sacrifice, utilise
le talisman contre le Loa Tétélo, sauvant ainsi Grace.

Dans Shadow of the Comet, Parker supprime le sorcier Narackamous
qui s’est réfugié dans un puits grâce au naphte enflammé et à l’arc magique. 

La réunion des quatre éléments, l’une des bases alchimiques, revient fréquemment
lors du rituel qui conclut l’aventure. Ainsi en est-il pour The Mystery
of the Druids
.

 

La fin de l’aventure

Cameron sauve Moïra enlevée, son père, récupère la triskèle (artefact du
jeu) et utilise une arme à feu pour tirer sur la nitroglycérine qu’il a
lui-même déposée à l’arrière du sous-marin transportant Mac Grab. Il sauve
le monde. La destruction de l’artefact et du méchant marque aussi la fin
de Black Dalhia : Pearson survient au moment où Winslow achève
les ultimes préparatifs de la cérémonie macabre : il tire sur le Black
Dahlia, abat le méchant et sauve le monde.

Le héros de Black Sect plus malin que le Malin est le sauveur de
l'humanité, tout comme dans The Mystery of the Druids mais au prix
de la vie de Mélanie.

Dans Gabriel Knight 1, Sins of the Father, Gabriel détruit l'idole
de pierre, ce qui met un terme aux méfaits de Tétélo. Dans Enigme en
pays cathare
, c’est avec son épée qu’il renvoie Asmodée aux Enfers.
L’épée comme élément de conclusion définitif se retrouve dans Prisoner
of Ice 
et dans Discworld Noir. Dans Prisoner of
Ice
, Ryan se retrouve à proximité des pierres séculaires dans le cercle
desquelles Narackamous et Dietrich tentent de rappeler sur terre Ctulhu.
Narackamous le découvre et lui lance un sort que l’épée de Ryan repousse.
Dietrich procède de même mais l’épée réagit de la même façon. Narackamous,
furieux, jette un troisième sort que l’épée vainc à nouveau avant de s’évanouir.
Ryan lance alors le Nécronomicon en direction de la pierre centrale, mais
Dietrich cherchant à s'en emparer est aspiré vers les nues avec le livre
maudit tandis qu’un tentacule saisit Narackamous et l’entraîne vers les
profondeurs abyssales de la terre. Le monde est sauvé. Dans Discworld
Noir
, Lewton, après avoir récupéré l’épée d’or détenue par Horst, et
protégé par le signe de la Civelle appliqué à son engin volant parvient
à mettre le Faulcon d’Or dans le portail, ce qui sauve le Monde du Disque
Noir de Nylonathatep. Quant à Parker, il doit refermer le cercle de pierre
qui sert de portail entre notre monde et celui des Grands Anciens pour éviter
que Yog Sothoth ne s’empare de notre terre. Cette porte ne peut se refermer
que si les objets symbolisant les quatre éléments : le silex (feu),
l'aigue marine (eau), le diamant (terre) et le morceau de comète de Halley
(air) sont disposés sur les pierres du cercle. Dans Prisoner of Ice,
c’était ces quatre élémentaux qui associés à l’un des Grands Anciens (Prisoner
et glace, Cthulhu et air, Dagon et eau, Nyarlathotep et feu), permettaient
à Ryan de récupérer le Nécronomicon et l’épée.

La statue qui permet l’accès à la salle du rituel se retrouve aussi dans
plusieurs jeux.

Dans la crypte de l’ name=Eglise2>Eglise de Bannockburn, en Ecosse, George ouvre un passage secret
en faisant jouer une statue : il assiste alors à la cérémonie rituelle
mais détruit la secte avec la complicité de Nicole en utilisant torche,
poudre et explosif. George sauve passagèrement le monde de la menace du
Baphomet et des Néo-Templiers.

Dans Road to India, Fred Raynolds après avoir ouvert un passage sous
la statue pénètre directement dans le temple de Kali où il retrouve Anusha
prête à être sacrifiée sur un autel. Il la sauve du poignard du bourreau.


Les statues, l’épée et les quatre éléments se trouvent également dans
Les Secrets d'Alamût
qui s’achèvent par un combat contre le Djinn.

 

Reardon, janvier 2005

 

Liens :

Black
Sect