Warning: Use of undefined constant nb_avis - assumed 'nb_avis' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 221

Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de Cap sur l'Ile au Trésor - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Cap sur l'Ile au Trésor
Développeur Kheops Studio
Éditeur Nobilis
Distributeur Nobilis
Date 17 nov 2006
Genre Piraterie / Mystère
Vue 1ère personne 3D
Série
Compatibilité Windows 98SE / Me / Windows 2000 / Windows XP / Vista / Windows 7 / Windows 8
Plateforme(s) iPad | Mac | PC
Gameplay Point & Click
Test par Makidoo
Adapté librement du roman de Robert Louis Stevenson "L’Île au Trésor", "Cap sur L’Île au Trésor" se présente avant tout comme une suite du roman. On y retrouvera quelques uns des personnages principaux, 4 ans après la première aventure, notamment Jim Hawkins, Long John Silver et le capitaine Flint, le perroquet.

Le moins que l’on puisse dire pour qui serait habitué aux productions "Kheops Studios", c’est que l’on est pas dépaysé ! On retrouve le même type de menu, le même système d’inventaire à plusieurs onglets, avec sa zone de montage et démontage d’objets, et la même omni-3D. Le jeu est également graphiquement très proche de "Retour sur L’Île Mystérieuse", autre adaptation d’un roman, de Jules verne cette fois-ci. "Cap sur L’Île au Trésor" reprend les bonnes vieilles ficelles qui ont fait le succès de Kheops, en y ajoutant simplement un système de carte à un moment de l’aventure, qui permettra d’accéder directement à certains endroits, ainsi qu’un mini-jeu qui consiste à faire des nœuds marins.

L’histoire du jeu demeure assez basique, Jim Hawkins, le jeune héros du roman qui a mûri dans le jeu, reçoit un courrier posthume de Long John Silver, dans lequel il lui lègue un fabuleux trésor, caché sur une île, bien évidemment. On se retrouvera donc dans la peau de Jim, cherchant patiemment le moindre indice qui nous permettra de nous mettre sur la voie, et suivant pas à pas les indications de Long John (que l’on pourra consulter à tout moment). Les indices proposés par Long John seront automatiquement rayés dès leur résolution, ce qui facilite la progression mais confère également au jeu une progression très linéaire. Il sera bien évidemment question de rebondissements sur cette île, et d’histoires de pirates, avec leurs vieilles vengeances et trahisons…

Les graphismes sont classiques pour un jeu Kheops, on se promène dans des décors en omni-3D, avec une vue subjective à la première personne et une vision à 360°. Ces décors sont plutôt réussis, ceux-ci sont très colorés et agréables, conférant au jeu une ambiance plutôt fraîche et sympathique. Les personnages modélisés en 3D que l’on rencontrera sont un peu moins réussis, plutôt statiques dans leur posture et peu expressifs.

La musique qui nous suit au fil de nos pérégrinations est franchement réussie, notamment le thème de la chanson du pirate, entonnée pour la première fois par le perroquet ! Elle contribue également à donner au jeu ce petit côté "roman d’aventure" plutôt rafraîchissant.

Les énigmes que l’on rencontrera seront toujours essentiellement basée sur la collecte d’objets et leur associations dans l’inventaire (du montage, du démontage, bref, ça bricole sec sur l’île au trésor… !), ainsi que sur quelques puzzles pas franchement insurmontables. En effet, tout est et restera très logique dans ce jeu, qui finalement se termine très (trop) rapidement. Si l’on est bloqué à un moment donné, c’est tout simplement parce que l’on a pas vu un objet dans le décor ou que l’on a pas fait la bonne association dans son inventaire. Le système des « nœuds de marins » demeure très simpliste, puisqu’une erreur vous permettra de recommencer et finalement de choisir une autre voie. Seul le dernier puzzle de l’aventure pourra éventuellement poser problème, parce qu’un tout petit peu plus complexe que les autres.

Finalement, on peut se demander si les développeurs n’ont pas joué la même carte que Stevenson, dont le roman était à l’origine destiné à son jeune beau-fils de 14 ans, Lloyd Osbourne : celle de proposer un petit jeu accessible aux plus jeunes. Dans ce sens c’est plutôt une belle réussite, mais pour qui a l’habitude des mécanismes du jeu d’aventure (et des jeux Kheops, tels que "Retour sur L’Île Mystérieuse", "Au cœur de Lascaux", "Voyage au Cœur de la Lune" ou encore l’excellent "The Secrets of Da Vinci, le Manuscrit Interdit"), celui-ci pourra s’avérer un peu frustrant en terme de difficulté, et donc de durée de vie (qui peut varier entre 4 et 10 heures selon votre perspicacité).

Non pas que le jeu soit raté, bien au contraire, celui-ci est vraiment très agréable, mais il lui manque un soupçon de difficulté, et quelques chapitres supplémentaires n’auraient pas été de refus au vu de la conclusion qui arrive finalement très rapidement.

"Cap sur L’Ile au Trésor" est un jeu très agréable et rafraîchissant, de par son ambiance et sa logique. Sa trop grande facilité et finalement sa trop courte durée de vie qui en découle seront les seules frustrations de ce jeu qui reste finalement un "petit jeu", sans grande envergure. En revanche, celui-ci pourra peut-être donner la fibre de l’aventure à un jeune public friand d’évasion, d’histoires de trésors et de piraterie… !

Ce test de Makidoo provient du Sanctuaire de l'Aventure, qui a fermé ses portes en septembre 2009