Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de Nancy Drew 14 - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Nancy Drew 14 Danger au Coeur de la Mode
Développeur Her Interactive
Éditeur Micro Application
Distributeur Micro Application
Date 11 juil 2006
Genre Mystère / Enquêtes
Vue 1ère personne 3D iso
Série Nancy Drew
Compatibilité Windows 98 / Me / Windows 2000 / Windows XP / Vista
Plateforme(s) PC
Gameplay Point & Click
Test par Makidoo
Avec Nancy Drew : Danger Au Cœur de la Mode, comme les deux opus précédents traduits et édités en France, on ne change pas une recette qui fonctionne (oui enfin, aux USA en tout cas…). On y , retrouve une interface et un menu des plus austères (pour ne pas dire "moche"…), des graphismes dépassés, des déplacements peu fluides. On retrouve également la vue à la première personne et un système point & click.

Le scénario de départ est des plus simples (et toujours dans cet esprit très "Bibliothèque Verte"), Minette, grande créatrice de mode dans le milieu parisien (remarquez le nom très crédible et absolument pas ridicule, non, non, ce n’est pas un chat mais bien un être humain… !), pète un peu les plombs (elle devient très caractérielle et porte continuellement un masque blanc), du coup un des ses clients demande à Nancy Drew d’enquêter sur le pourquoi et le comment de la chose. Ni une ni deux, Nancy se fait embaucher comme assistante dans son studio (hop, trop facile). On se retrouve au fil de l’intrigue à suivre la piste d’une ancienne résistante de la seconde Guerre Mondiale, mais tout cela reste bien simpliste et manque totalement de rythme.

Les pérégrinations de Nancy vous feront visiter quelques endroits de Paris (via le métro) recelant bien évidemment quelques énigmes. Le problème de cette série depuis ses prédécesseurs, c’est le faible intérêt ludique qu’elle suscite. Les énigmes sont en général assez creuses (à moins que vous adoriez suivre une recette de cookies, faire du thé, des glaces, ramasser des cafards, développer des photos dans le noir complet). La palme de l’ennui revient tout de même aux copies de tableaux que l’on se voit contraint de faire régulièrement dans le but de recevoir en contrepartie un peu de monnaie (oui, il y a un système de gestion d’argent). C’est très rébarbatif et absolument inintéressant (imaginez-vous colorier correctement une mauvaise reproduction de tableau d’un album de coloriages pour enfants, avec des couleurs flashy, environ une bonne vingtaine de fois…).

Quelques bonnes idées ont cependant été développées (l’énigme des yeux, le décryptage de code), mais certaines sont assez obscures (comme celle du pendu, où la traduction française n’a pas été effectuée…). Une épreuve en temps limité a également été placée dans les catacombes de Paris (je ne les imaginais pas comme ça les catacombes, mais bon, je chipote…), histoire de donner un peu de stress aux joueurs…

Bon, le doublage est réussi (heureusement), en revanche on ne peut toujours pas zapper les dialogues qui peuvent s’avérer assez longs. On peut quand même saluer une non-linéarité dans la résolution des énigmes, ce qui donne une certaine liberté d’action.

Avec ce troisième épisode publié en France, Nancy Drew pêche tout simplement par son manque d’intérêt ludique et son esthétique austère. Assurément destiné aux plus jeunes, cet épisode risque également de les ennuyer par un manque de rythme et des énigmes peu passionnantes. Souhaitons que la série évolue, car ce troisième épisode risque de provoquer de nombreux bâillements…

Ce test de Makidoo provient du Sanctuaire de l'Aventure, qui a fermé ses portes en septembre 2009