Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Ankh Une aventure égyptienne
Développeur Deck 13
Éditeur Micro Application
Distributeur Micro Application
Date 4 nov 2006
Genre Humour / Egypte
Vue 3e personne 3D
Série Ankh
Compatibilité Windows 98 / Me / Windows 2000 / Windows XP
Plateforme(s) DS | Mac | PC
Gameplay Point & Click
Test par Makidoo
Ankh, une aventure égyptienne… Assil, fils de l’architecte du Pharaon Akhelfauchton, en bon adolescent de sa génération décide avec deux de ses amis d’aller siffler quelques bières à l’intérieur d’une pyramide, dont il a subtilisé les clefs à son père, histoire de meubler une soirée désœuvrée, mais la petite fête improvisée tourne mal, et Assil se retrouve affublé par une momie d’une malédiction mortelle dont il va désespérément chercher à se débarrasser, ainsi que de l'Ankh, symbole de la vie… !
Dès l’introduction, le ton est donné, ça se passe dans une Egypte antique délirante et anachronique, et on sent que l’on va passer un très bon moment. L’impression est renforcée avec le générique, dans lequel on voit la plupart des protagoniste du jeu se trémousser joyeusement sur une musique entraînante !

Jeu en point & click à la troisième personne, Ankh est en 3D, mais celle-ci possède un style cartoon des plus appropriés à ce style de jeu. Les personnages et les décors sont stylisés, les couleurs sont belles et chatoyantes, les tons chauds, bref, les graphismes, même s’ils sont assez simples, ajoutent à l’ambiance rafraîchissante du jeu.

Le scénario est plutôt simple, sans être toutefois naïf, et les personnages rencontrés ont tous leur personnalité propre, et sont tous amusants (même les méchants arrivent à être drôles !). La parenté avec la série des Monkey Island est évidente, et quelques références nous le rappellent : une "Guybrusha" est mentionnée, le passeur du Nil n’est pas sans rappeler le capitaine "Dread" de "LeChuck’s Revenge", et les quelques notes de musiques lorsque l’on ouvre le coffre sous l’eau sont également empruntées à cette série… ! Les graphismes cartoon en 3D sont également assez proches d’"Escape from Monkey Island" (on pense aussi au plus récent "Westerner"). Qu’on se le dise, ce jeu ravira les inconditionnels des anciens jeux d’aventure Lucasarts !

Les énigmes sont d’ailleurs essentiellement orientées vers la collecte d’objets et leur bon assemblage avec les éléments interactifs du décor (ou même entre eux, dans l’inventaire), c’est d’ailleurs la majeure difficulté du jeu, il faut bien observer tous les éléments proposés dans chaque tableau, car si un objet essentiel échappe à votre attention, vous risqueriez de rester bloqué…Les énigmes ne sont jamais franchement farfelues, cela reste tout de même assez logique. Quelques puzzles sont proposés, mais leur résolution est plutôt simple. Vous aurez également la possibilité de jouer en alternance avec le personnage de Thara, la charmante fille de l’ambassadeur d’Arabie, ce qui ajoute du piment à l’aventure (notamment dans le troisième chapitre).

L’interface du jeu est aussi des plus simples : tout se joue à la souris (clic droit / clic gauche), et l’inventaire est continuellement visible en haut à gauche de l’écran. Les développeurs s’amusent même de certaines facettes du jeu d’aventure, notamment avec la "jauge d’énergie" à la fin du jeu… ! La réalisation est très belle, de nombreux mouvements de caméra très fluides favorisent l’immersion dans le jeu. Le doublage des personnage est véritablement exemplaire, avec le célèbre Emmanuel Curtil qui double Assil (la voix de George Stobbart, dans les Chevaliers de Baphomet, mais également de nombreuses voix du cinéma , Jim Carrey, entre autres) . Toutes les voix collent parfaitement à leurs personnages et contribuent à donner une touche humoristique au jeu.

Les anachronismes sont nombreux, le "Chamo-matic" est une trouvaille plutôt drôle, on y parle de décapsuleur, de machine à voyager dans le temps, de match de foot, etc !

Le principe de la "fata morgana" (un mirage) dans le désert est aussi très sympathique. La musique est belle et agréable, contribuant à cette ambiance bon enfant permanente. Le jeu possède finalement peu de défauts, on peut simplement déplorer des problèmes de direction des personnages lorsque l’on alterne entre Assil et Thara, une fin un peu aléatoire et abrupte, ainsi qu’une durée de vie finalement assez courte (les 5 chapitres se font assez rapidement), due à une relative facilité.

Ankh est un excellent jeu point & click en 3D : ses graphismes cartoon et son ambiance décalée et humoristique en font une aventure très agréable à suivre, on s’amuse, on prend un réel plaisir à jouer, bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Ankh se positionne finalement comme un très bon jeu d’aventure à l’ancienne, une petite oasis de fraîcheur dans l’univers du jeu d’aventure actuel, héritier des jeux loufoques qui ont connu leur heure de gloire dans les années 90. Une excellente surprise pour ce début d’année 2006.

Ce test de Makidoo provient du Sanctuaire de l'Aventure, qui a fermé ses portes en septembre 2009