Warning: Use of undefined constant nb_avis - assumed 'nb_avis' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 221

Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de Sam & Max - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Sam & Max Hit the Road
Développeur LucasArts
Éditeur LucasArts
Distributeur Disney Interactive
Date 1er jan 1993
Genre Humour
Vue 3e personne 2D
Série Sam & Max
Compatibilité DOS / ScummVM / Windows XP / Vista / Windows 7 / Windows 8 / Windows 10 / Linux
Plateforme(s) Mac | PC
Gameplay Point & Click
PC
17.4
excellent
Test par Makidoo
1993 est décidément une année riche pour Lucasarts, puisqu’elle nous offre 2 jeux d’aventure humoristiques et décalés, "Day Of The Tentacle" et "Sam & Max hit the Road".

Basé sur une bande dessinée de Steve Purcell (jamais publiée en français), "Sam & Max" reprend le concept cher à Lucasarts : humour, dérision, énigmes à la pelle et grosse déconne !

Cependant il semble qu’ici les concepteurs du jeu aient trouvé certaines limites…

Bon, rien à redire sur les graphismes "cartoon" et les décors tout à fait appropriés, ni sur les voix impeccables, on retrouve une ambiance "dessin animé" tout à fait réussie.

Cependant, je trouve que ce jeu pêche sur plusieurs points :
En premier lieu, le scénario. Il manque tout simplement d’étoffe à mon goût, les lieux visités, s’ils sont originaux, manquent un peu de charme et de profondeur, il leur manque ce "je ne sais quoi" qui aurait pu vraiment en faire un grand jeu, à l’instar de "Day Of The Tentacle" .

La musique est sympathique, sans plus (je trouve d’ailleurs celle du Vortex assez pénible).

L’humour est un tout petit peu trop léger et poussif pour que l’on s’esclaffe de rire face aux répliques de nos protagonistes, et peut-être même un peu trop "enfantin". Le personnage de Max est là tout bonnement pour en rajouter une couche, mais les répliques ne font pas mouche à tous les coups, et elles tombent d’ailleurs souvent à l’eau…

La jouabilité, si elle change enfin face aux précédents jeux Lucasarts (finis les différents types d’actions à sélectionner), n’est pas franchement des plus intuitives…Même si le concept est intéressant (il sera d’ailleurs revu et corrigé dans "Full Throttle" et surtout "The Curse Of Monkey Island"), il est encore un peu lourd à gérer avec cette utilisation du clic droit un peu trop chargée à mon goût…Le système d’inventaire reste néanmoins très accessible et pratique d’utilisation, il est d’ailleurs plutôt amusant et original (voire indispensable !) de pouvoir utiliser le personnage de Max lui-même pour effectuer certaines actions !

Le déplacement des personnages est un peu contraignant lui aussi, on peu parfois avoir du mal à trouver où diriger nos 2 héros à cause de passages peu marqués, ou signalés de façon peu évidente, on peut d’ailleurs se retrouver bloqué, simplement parce que l’on a pas vu un passage dans le décor.

La durée de vie elle-même n’est pas franchement énorme, surtout si vous vous êtes déjà fait la main sur les précédents jeux Lucasarts du même type, en matière d’énigmes cocasses.

Mais ce jeu nous réserve quand même de très bons passages, notamment dans les situations rocambolesques que vont rencontrer nos héros : le personnage de Conroy Bumpus, star un peu "has-benn" et "beauf" de la "Country Music" est une bonne trouvaille (n’hésitez pas à lire les différents titres de ses disques dans sa propriété !), et la façon dont Sam & Max vont se déguiser en Yéti reste pour moi un moment d’anthologie (la ressemblance est….hum…stupéfiante !…)!

Sam & Max reste cependant un bon petit jeu, divertissant et amusant, mais selon moi, il est loin d’arriver à la cheville des autres hits de Lucasarts de la même période ("Monkey Island 2" et "Day Of The Tentacle"), mais il me manque peut-être cette nostalgie qui fait que de nombreux fans le considèrent encore comme l’un des meilleurs…

Ce test de Makidoo provient du Sanctuaire de l'Aventure, qui a fermé ses portes en septembre 2009