Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
The Black Mirror
Développeur Future Games
Éditeur Micro Application
Distributeur Micro Application
Date 10 oct 2003
Genre Mystère / Horreur
Vue 3e personne 3D
Série The Black Mirror
Compatibilité Windows 98 / Windows 98SE / Me / Windows 2000 / Windows XP / Vista / Windows 7 / Windows 8
Plateforme(s) PC
Gameplay Point & Click
Test par Planav
On l'a longtemps attendu ce Black Mirror. Après deux démos très prometeuses, le voilà enfin. Est-il à la hauteur des attentes des fans de point & click ?
Dans ce jeu on incarne Samuel Gordon, dont le grand-père vient de mourir de façon étrange. Après avoir quitté sa propriété et sa famille pendant 12 ans, Samuel vient assister aux obséques de William, son grand-père. Il retrouve dans cette propriété de Black Mirror des souvenirs qu'il aurait préferé oublier... Mais ce qui dérange le plus Samuel, c'est la façon dont son grand-père est mort. Pour lui ce n'est pas un accident, mais il est le seul à penser cela dans tout son entourage. Samuel décide de mener sa propre enquête...

Des décors superbes
La première chose que l'on découvre dans ce jeu sont les superbes décors du chateau et de l'extérieur. On parcourt des pièces magnifiques, très bien décorées avec un graphisme très fin. Les extérieurs sont eux tout aussi magnifiques, avec des effets de brouillard, et des animations qui viennent ajouter au réalisme des lieux (des papillons, des feuilles qui tombent, et même la colonie de cafards qui peuple les cellules de l'asile). Ajoutons à tout cela des bruitages superbes, parfois agréables (comme dans le jardin au pays de Galles) et parfois inquiétants (dans le chateau, et sous l'orage), pas trop nombreux, mais juste ce qu'il faut.
Les musiques quand à elles, qualifiées de symphoniques sur la boite de jeu, sont assez discrètes et répétitives, et sont parfois trop fortes par rapport aux voix, dans les moments importants. Mais en réalité on ne les entend pas souvent. Cela n'enlève rien à la beauté visuelle générale du jeu, qui pour moi est un de ses atouts majeurs.

Du pur point & click
Le gameplay est basé sur les régles du pur point & click. On parcours le décor de la souris, et la flèche grise devient rouge lorsqu'il y a un objet intéressant ou une action à faire. Lorsqu'on ne peut pas prendre l'objet, mais qu'il faut intéragir dessus, il faut cliquer avec le bouton droit (par exemple pour fouiller dans un bocal ou passer la main sur le dessus d'une porte pour trouver une clé). Au début ce n'est pas évident, mais on a vite le refléxe de le faire. De plus, lorsqu'un objet a déjà servi et ne servira plus, ou ne servira tout simplement jamais (il y en a beaucoup), le pointeur de la souris ne le soulignera plus, donc on saura qu'il faut chercher ailleurs. Parfois il faudra cliquer jusqu'à trois fois sur un objet pour être sûr qu'il ne servira pas, ce qui peut être un peu lourd à la fin. D'autres fois le pointeur restera rouge, cela voudra dire qu'il y a une action à faire, qu'il servira plus tard ou qu'il faut le fouiller avec le bouton droit.

Un jeu assez facile
Nous en arrivons au petit hic, la difficulté du jeu, qui n'est pas très élevée. Le système qui permet qu'un objet ne soit plus souligné quand il ne servira plus rend les enigmes un peu trop faciles, car on sait vite qu'il faut aller voir ailleurs. De même, Samuel ne quittera pas un endroit s'il n'a pas trouvé ce qu'il cherchait. Par contre ça ravira ceux qui n'aiment pas chercher des heures et être coincé sur un puzzle illogique (j'en connais). Les enigmes sont logiques, et on n'est jamais coincé longtemps sur ce qu'il faut faire.
Les puzzle quant à eux sont faciles et peu originaux (les énigmes où il faut répondre par des mots dans le sous-sol de l'église sont des énigmes connues, le système des chevaux pour ouvrir le coffre à bijoux aussi...etc).

Le scénario quant à lui est assez classique, mais il est bien ficelé et les éléments ne nous sont donnés qu'au compte goutte, il existe un assez bon suspens et quelques rebondissements intéressants. Les personnages et les dialogues sont nombreux, mais pas trop pesants comme dans certains jeux qui contiennent beaucoup trop de dialogues, et on rencontre quelques personnalités complexes et louches, qui nous feront parfois douter. Les doublures en français sont correctes, expecté celle de Victoria qui est très lente et soporifique (d'accord elle est déprimée, mais quand même !) et quelques lenteurs.
A noter que c'est un jeu d'horreur, il y a donc quelques scènes assez gores, avis aux âmes sensibles. Samuel, notre personnage, peut parfois mourir s'il fait une erreur, mais les occasions sont assez rares, donc pas de quoi s'affoler pour ceux qui ne supportent pas qu'on puisse mourir dans un jeu d'aventure. Il faut quand même sauvegarder assez souvent pour être sûr.
Il y a également quelques petites erreurs de traduction, mais rien d'important (par exemple un tas de charbon qui est resté en polonais, ou un coffre à bijoux intitulé tabouret en bois...)

Au final, Black Mirror est un très beau jeu, agréable à jouer et pas d'une difficulté insurmontable. Un des meilleurs de ces dernières années dans la catégorie des point & click.

En détail
+ Les graphismes superbes
Du vrai point & click
- La durée de vie trop courte
Le dernier chapitre et la fin
Graphisme
19 /20
Superbes. Des décors parfaits, des effets de brouillard et des animations magnifiques. On n'avait jamais vu ça sur un jeu d'aventure.
Jouabilité
17 /20
Le jeu se joue tout à la souris, une petite prise en main nécessaire pour le clic droit. Sinon c'est parfaitement jouable, et surtout sans bug.
Scénario
14 /20
Un scénario plutôt classique, dont le suspens va crescendo jusqu'au dénouement. Une certaine déception sur la fin qui, sans rien dévoiler, arrive un peu tôt et sans beaucoup d'explications.
Son
17 /20
Les bruitages se mêlent parfaitement aux décors pour créer une ambiance superbe, chaque lieu dispose de bruitages à part. La musique est quasi inexistante, mais ce genre d'ambiance n'en nécessite pas.
Intérêt général
17 /20
Un des meilleurs jeux d'aventure de ces dernières années, avec une véritable atmosphère et des personnages intéressants. On aurait aimé qu'il soit un peu plus long et un peu plus difficile.