Warning: Use of undefined constant nb_avis - assumed 'nb_avis' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 221

Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de Trauma - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Trauma (Online)
Développeur Krystian Majewski
Éditeur Krystian Majewski
Distributeur Krystian Majewski
Date 8 août 2011
Genre Mystère
Vue 1ère personne 2D
Série
Compatibilité Windows XP / Vista / Windows 7 / Linux
Plateforme(s) iPad | Mac | PC
Gameplay Point & Click
Test par YAZ
Considéré comme un "Jeu d'Aventure" sur sa fiche officielle dans Steam, ce jeu est avant tout une expérience vidéoludique déconcertante. Il est certes fondé sur la navigation via la souris, mais Trauma est avant tout un jeu expérimental, un moment interactif oscillant entre le livre interactif et le jeu d'objets cachés. Et quant au moteur général du jeu, ... quel aventurier ayant utilisé la fonction "street view" de Google ne s'est pas dit un jour qu'on pourrait utiliser ce système pour faire un jeu ? Et bien voilà, c'est fait !

Tout comme dans la "Street view", Trauma nous fait passer de photos en photos qui reconstituent un ensemble de 4 très petits univers. Ces photos, retouchées/transformées, sont de vrais petits poèmes à eux-seuls, et évoluer dans ces clichés est vraiment plaisant. Au travers de certaines photos, on apprend des possibilités d’interactions différentes, telles que le demi-tour, le recul, ainsi que des fonctions spécifiques : attraper (les fantômes), soulever (les sphères), vider (les bouches d'évacuation), débroussailler (les chemins emplis de végétations). Tout cela en quête de retrouver les 9 photos cachées dans 4 mondes très différents.

L'histoire est simple, et peut être considérée comme un alibi sommaire pour la quête des 9 photos et des 4 fins possibles de chacun des mondes : une femme a eu un accident, et à l'hôpital, elle tente de reconstituer sa mémoire via la recherche de photos de moments de sa vie. Le concept est beau, la réalisation est déconcertante mais très réussie, la musique planante plonge le joueur avec délices dans sa quête, ... et c'est constamment un moment de surprise (tant dans la forme que dans le fond) lorsqu'on réussit à finir un monde. Et il reste possible de retourner dans chacun des mondes à loisir, pour y revivre l'expérience de cet univers, ou simplement d'observer certains clichés photographiques récupérés qui sont souvent un indice pour activer les fins alternatives des autres mondes.

Hélas, ce jeu souffre d'un défaut majeur qui ne peut que freiner à son acquisition : sa durée de vie plus que restreinte. En deux heures à peine, j'ai réussi à le compléter entièrement (toutes les 36 photos trouvées et les 12 fins activées) : logique, car il ne demande pas beaucoup de réflexion, ce jeu s'adressant avant tout aux néophytes des jeux d'aventure. Mais attention, trouver toutes les photos et fins n'est pas toujours aisé, car certaines sont vraiment extrêmement bien cachées. Il ne faut donc pas craindre de tourner en rond dans ces petits mondes fictifs, afin de trouver l'angle particulier qui donne accès à LA photo qu'on cherche depuis un joli moment.

Question cinématiques : deux esthétiques s'opposent. Celles, fictives, de fin de niveau, intégrées dans le monde fini, courtes et très étonnantes dans la qualité de leur réalisation et de leur intégration, et celles, concrètes, qui suivent l'avancée de la jeune femme dans son éveil dans l'hôpital et son retour chez elle, entièrement filmées en prises réelles non modifiées. Un jeu qui propose donc un choc graphique entre réel et imaginaire, au travers une navigation très étonnante mais particulièrement bien utilisée. Une expérience à part que j'ai pris plaisir à découvrir et que je fais donc partager ici. Une aventure hors-norme, d'une durée de vie très courte, au prix moindre, mais à grand impact. Artistes et/ou amateurs d'Art, laissez-vous tenter par ce petit jeu, vous ne le regretterez pas.


En détail
+
-
Graphisme
13 /20
Des photos retouchées artistiquement, conférant une atmosphère étrange entre réalité et rêve.
Jouabilité
14 /20
Très simple et intuitif. Une sorte de myst-like, version diapositives à la Street View de Google Map.
Scénario
8 /20
Plus un alibi à la recherche de photos et objets cachés dans les écrans, l'histoire reste très accessible, surtout depuis qu'il existe un patch amateur traduisant l'intégralité des sous-titres.
Son
11 /20
Très peu présente, elle ne manque pas de charme malgré tout.
Intérêt général
13 /20
Avec une durée de vie très faible, le jeu se finit en 1 heure à peine, mais revêt un certain challenge si l'on désire trouver toutes les cartes et débloquer toutes les options. Bilan : petit jeu sans prétention, donc. Trauma a de quoi dérouter au départ, mais sitôt qu'on a compris la logique, on se prend vite au plaisir de trouver les photos et avancer dans l'histoire. Entre le jeu d'aventure, d'objets cachés et le roman interactif, Trauma réussit à divertir simplement, tout en enchantant les yeux de ces clichés photographiques artistiques et envoûtants. Proposé à un prix ridicule, il s'avère être un très bon divertissement sans prise de tête, malgré sa durée de vie très courte.