Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
EcoQuest 2 S.O.S. Forêt Vierge
Développeur Sierra
Éditeur Sierra
Distributeur Sierra
Date 1er jan 1993
Genre Educatif / Junior
Vue 3e personne 2D
Série Discovery
Compatibilité DOS / ScummVM / Windows 3.1 / Windows XP / Vista / Windows 7 / Windows 8 / Windows 10
Plateforme(s) PC
Gameplay Point & Click
Test par Heimdall
Sierra On-Line est bien connu des amateurs de jeux d'aventure pour avoir produit des séries telles que les King Quest, Space Quest ou encore Gabriel Knight. En 1991, Sierra lance une gamme de jeux ludo-éducatifs, appelée Discovery, dont font partie les EcoQuest. Ce test concerne le deuxième épisode de la série.

Deux ans après son aventure sous-marine, le jeune Adam Boisvert part en Amazonie. Il accompagne son père à la bourgade d'Iquitos pour y faire du commerce équitable avec les tribus locales et contribuer à la préservation de leur habitat naturel. Mais à peine sont-ils descendus de l'avion qu'ils se font voler leurs papiers. Pendant que son père part déclarer le vol, Adam attend dans le canoë près du reste de leurs bagages. Fatigué par le voyage, il s'endort et ne remarque pas deux loutres venues ronger l'amarre et emmener l'embarcation. Lorsqu'Adam se réveille, au cœur de la forêt amazonienne, elles lui expliquent que Cœur Vert, l'esprit des arbres, a besoin de son aide...

EcoQuest 2 traite des dangers qui menacent la forêt tropicale et ses habitants, les animaux mais également les hommes qui y vivent. Adam découvrira une faune et une flore hautes en couleurs, et fera la rencontre d'une tribu amérindienne. Ce sera l'occasion d'en apprendre plus sur leur mode de vie, leurs coutumes et leurs légendes. Il croisera également la route de l'ignoble Mr Saligot. Contrebandier, braconnier, pollueur et vénal, il personnifie à lui seul toutes les menaces que le monde moderne fait peser sur l'environnement.

Comme pour le premier épisode, EcoQuest 2 utilise l'interface Sierra commune à la plupart des jeux de la société. Un menu situé en haut de l'écran contient des icônes permettant d'agir sur les objets ou personnages qui entourent Adam, dont une icône « recyclage » propre à cette série. Dans ce menu se trouvent également l'inventaire et les options, avec une nouveauté : la possibilité de régler la vitesse de déplacement du personnage. À part cela, peu de changement. Le curseur est toujours aussi imprécis, mais si vous venez de terminer le premier EcoQuest, vous vous y serez habitué.

Adam possède dans ses poches un gadget bien pratique, l'EcoScan, avec lequel il peut obtenir des renseignements sur les animaux, les plantes, les menaces écologiques et le mode de vie des indigènes. Pour obtenir ces informations, il doit scanner les éléments de décor qui l'entourent. Loin d'être inutiles, ces informations l'aideront à résoudre certaines énigmes. Celles-ci sont dans l'ensemble plus difficiles que dans le premier épisode. Pas de panique, cependant, la difficulté se contente de passer de simple à modérée. Toutefois, il faudra être bien attentif aux dialogues, lire les descriptions des objets et les fiches de l'EcoScan et réfléchir un peu pour progresser, et c'est bien plaisant. Comme l'histoire est également plus longue, la durée de vie s'en ressent. Comptez de 8 à 10 heures pour terminer l'aventure.

Graphiquement, on sent une nette amélioration par rapport à EcoQuest, notamment au niveau des gros plans sur les personnages. Les portraits de style
cartoon sont des plus réussis. Les décors sont toujours aussi colorés, mais également plus variés. Les musiques m'ont paru meilleures aussi. Le décalage entre les thèmes traditionnels amérindiens et ceux, plus modernes, accompagnant les apparitions de Mr Saligot est bien pensé. Quelques voix
digitalisées se font entendre à des moments clés de l'intrigue. Elles sont rares, heureusement, car leur qualité est assez médiocre. L'essentiel des
dialogues n'est pas doublé et la traduction française est bonne, dans l'ensemble.

EcoQuest m'avait laissé une impression positive que cette suite ne fait que renforcer. C'est bien simple, EcoQuest 2 est meilleur en tout point : il est plus beau, plus long et propose de meilleures énigmes. C'est une série que je vous conseille, quel que soit votre âge.


En détail
+ + Pédagogique, tout en restant ludique
+ Des énigmes bien pensées
+ Deux fois plus long que le premier épisode...
- - ...mais il reste assez court, malgré tout
Graphisme
16 /20
Les décors sont variés et colorés. Les portraits de style cartoon sont très réussis.
Jouabilité
13 /20
Toujours le même temps d'adaptation nécessaire pour s'habituer à l'interface vieillissante.
Scénario
15 /20
Un joli conte qui mêle habilement les légendes sud-amérindiennes aux problèmes environnementaux.
Son
13 /20
Les musiques sont sympathiques, mais les voix digitalisées (rares, heureusement) sont franchement mauvaises.
Intérêt général
16 /20
EcoQuest 2 est dans la lignée du premier épisode. Il en reprend toutes les qualités, en les améliorant souvent. Plus long et proposant des énigmes plus difficiles, il saura contenter tout type de joueur.