Warning: Use of undefined constant nb_avis - assumed 'nb_avis' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 221

Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de Tony Tough and the Night of Roasted Moths - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Tony Tough and the Night of Roasted Moths
Développeur Stefano Gualeni
Éditeur Got Game Entertainment
Distributeur Focus
Date 14 août 2003
Genre Dessin Animé / Humour / Enquêtes
Vue 3e personne 2D
Série Tony Tough
Compatibilité ScummVM / Windows 95 / Windows 98 / Windows 2000 / Windows XP / Vista / Windows 7 / Linux
Plateforme(s) Mac | PC
Gameplay Point & Click
Test par padichah
Enfin, je me disais, voici le retour des jeux d'aventure en 2D et loufoques comme le faisait si bien LucasArt. Après Runaway, les studio Pendulo nous offraient Tony Tough. A la vue des premières images, je me suis dis que j'allais retrouver l'ambiance des vieux jeux comme Day of the Tentacle. Eh bien j'ai été assez déçu par Tony Tough. En effet, ce jeu n'a pas répondu à mes envies.

Au niveau des graphismes, je n'ai pas grand chose à dire, ils sont corrects, bien qu'un peu pixelisés, mais bon, est-ce que cela est vraiment un point faible ? Les personnages ne sont pas très bien modélisés mais le reste du décor reste tout de même convenable. Du moment que j'ai des décors en 2D assez humoristiques, je suis vite satisfait à ce niveau.

Mais c'est au niveau du scénario que le jeu m'a le plus déçu. On n'accroche pas vraiment à l'histoire. Vous êtes détective et vous devez retrouver votre chien qui a été enlevé par quelqu'un qui vole les bonbons le soir d'Halloween. Je ne trouve pas ça très recherché. Mais bon pourquoi pas ? Cela peut être marrant.

Ensuite vous n'allez pas découvrir beaucoup de lieux. Si l'on compte votre bureau, la fête foraine et le château, cela fait trois lieux differents. Ce n'est pas très diversifié, du coup on reste dans un univers assez pauvre.

La musique est aussi assez répétitive. Cela rejoint les lieux : lorsque l'on passe la moitié du jeu dans la fête foraine on a la moitié du jeu de musiques de fête foraine. Rien de plus normal mais assez embêtant à force. On est loin de la géniallissime musique de la série des Broken Sword.

Ce sont tous ces petits défauts qui font que je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire. On remarque un gros manque d'interêt lorsqu'on joue.

Ceci dit Tony Tough a quand même des points positifs. En effet il a su garder ce que beaucoup n'ont pas fait, la grande 2D, le point and clic et des décors assez humoristiques. Cela avantage considérablement le jeu pour ma part. La jouabilité est donc au plus simple. On ne peut pas parler de la traduction car ce jeu n'a été qu'à moitié traduit en français. Seuls les textes sont en français mais pas les voix. On ne peut donc pas s'avancer là-dessus. Peut-être que les développeurs avaient déjà senti que le jeu ne ferait pas un grand carton commercial ?

On attendait beaucoup de choses de Tony Tough, peut-être trop car on est très déçus du résultat. Certains aspect du jeu sont réussis mais ne parviennent pas à cacher un scénario trop creux, des énigmes tirées par les cheveux et un manque certain de charisme du héros.