Warning: Use of undefined constant nb_avis - assumed 'nb_avis' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 221

Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de Sanitarium - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
Sanitarium
Développeur Dreamforge
Éditeur Red Orb
Distributeur ASC Games
Date 30 avr 1998
Genre Horreur
Vue 3e personne 3D iso
Série
Compatibilité Windows 98 / Windows XP / Vista / Windows 7 / Windows 8
Plateforme(s) Android | iPad | PC
Gameplay Point & Click
Test par Makidoo
Sanitarium n’est pas un jeu d’aventure "classique".

C’est dès la prise en main que l’on s’en rend compte, en effet, les concepteurs ont pris le parti de présenter le jeu sous une 3D isométrique (plus courante dans les jeux de stratégie), chose rare dans le jeu d’aventure. L’autre rupture se fait avec un scénario plus qu’original : sans trop dévoiler les travers de l’aventure que vous allez suivre (car là est aussi le plaisir du jeu), une cinématique d’introduction vous présente uniquement un accident de voiture, et votre personnage se réveille dans un asile psychiatrique quelque peu lugubre...Vous allez alors suivre le cheminement très original de Max à travers plusieurs chapitres (13 au total), tous plus étranges les uns que les autres, et des cinématiques disséminées au fil du jeu vous éclairciront sur votre passé.

C’est donc l’originalité qui prime dans ce jeu, aux travers de décors étranges ou fantastiques, et à la rencontre de personnages issus d’un imaginaire très particulier.

Tous d’abord la maniabilité se fait uniquement à la souris, un clic droit prolongé pour déplacer le personnage et un clic gauche pour toutes les interactions possibles (inventaire compris) . Si parfois les déplacements peuvent paraître pénibles, le gameplay général est plutôt simple, votre loupe s’agitant lorsque vous pouvez regarder un objet, et une main apparaît lorsqu’il y a une interaction possible.

On rencontre à quelques reprises des phases d’action (le passage de l’épouvantail, la pieuvre dans la cave) ou encore des scènes de jeu de platte-forme, mais ces phases sont d’une difficulté franchement réduite (et si votre personnage meure, vous recommencez automatiquement au début de l’action, et les actions déjà entreprises sont de toute façon enregistrées (à part pour "Le dernier jeu de Morgan", dans lequel votre temps est limité), donc pas de panique !

La variété prime de toute manière dans ce jeu : variété de personnages avec lesquels vous allez jouer (4 au total), variété d’énigmes (on passe de la recherche d’objets, aux puzzle façon Myst, ou aux dialogues débloquant des situations), variété de décors.

Aucune grosse difficulté dans ce jeu en ce qui concerne la progression, toutes les énigmes sont très logiques (très agréable !), donc avec un minimum de jugeote, vous ne rencontrerez aucun obstacle majeur (ne pas hésiter en revanche à diriger son personnage un peu partout).

Une ambiance assez malsaine parfois, on peut penser pour les références cinématographiques à du David Lynch ("Eraserhead"), du Cronenberg ("Existenz"), ou même du Tod Browning ("Freaks"), références plutôt flatteuses s’il en est ! Néanmoins le fait de découvrir le passé et la réalité de votre histoire au fil des chapitres génère un suspense qui monte crescendo.

Les différents chapitres sont assez denses (surtout celui du village d’enfants "Les innocents") et vous réservent de bonnes heures de jeu.La musique se fait discrète mais vous plonge dans l’ambiance, le doublage est assez réussi (sans être exceptionnel), et les dialogues riches et bien équilibrés.

Un jeu qui ne possède pas franchement de points noirs donc, si ce n’est peut-être une trop grande simplicité pour certaines énigmes. On peut aussi le rapprocher au niveau de l’ambiance à "The Dark Eye", autre jeu d’aventure très original, qui vous plonge dans les nouvelles d’Allan Edgard Poe, et dans une atmosphère elle aussi très cauchemardesque...( je pense notamment au chapitre "La demeure" de Sanitarium, véritable réussite graphique et esthétique).

Un petit "ovni" donc dans le jeu d’aventure, une atmosphère prenante, une ambiance originale, un scénario riche, une bonne durée de vie, bref, un incontournable et une véritable réussite pour les amateurs d’irrationnel.

Ce test de Makidoo provient du Sanctuaire de l'Aventure, qui a fermé ses portes en septembre 2009