Warning: Use of undefined constant nb_avis - assumed 'nb_avis' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 221

Warning: Use of undefined constant test_auteur - assumed 'test_auteur' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/ef0eae7991bc1ccacffe2903a3bef705/web/jeux.php on line 750
Test de L'Enigme de Maître Lu - Planète Aventure
Plan�te Aventure
Planete Aventure sur Facebook Planete Aventure sur Twitter Planete Aventure sur Steam
L'Enigme de Maître Lu Ripley's Croyez-le ou non !
Développeur Sanctuary Woods
Éditeur Eidos
Distributeur Eidos
Date 1995
Genre Mystère / Aventure
Vue 3e personne 2D
Série
Compatibilité DOS / Windows 3.1 / Windows 95 / Windows 98 / Windows XP / Vista / Windows 7 / Windows 8 / Windows 10
Plateforme(s) Mac | PC
Gameplay Point & Click
Test par Clochar
Bien que datant de 1995 (époque à laquelle il n'a pas fait de bruit), ce jeu n’a pas pris une ride : superbes graphismes, belles vidéos et bien sûr des énigmes car il s’agit en effet d’un bon vieux jeu d’aventures. Il faut toutefois déplorer les voix qui ne sont pas toujours des meilleures car il arrive que même en plein air on ait l’impression de se trouver dans une grotte. Mais malgré ce petit désagrément c’est un jeu à essayer absolument !!
En ce qui concerne le jeu en lui même, nous sommes en 1939 avant la deuxième guerre mondiale et vous êtes Robert Ripley, un aventurier du type Indiana Jones à l'humour ravageur, cherchant à éclaircir le mystère concernant la tombe ainsi que le sceau du premier empereur de Chine, objet qui pourrait provoquer une guerre mondiale s’il tombait entre de mauvaises mains... Vous y trouverez un crane de cristal (suivez mon regard vers un Indiana Jones) et un tombeau d’empereur gardé par des soldats en argile (suivez mon regard vers la Momie, dernier épisode)
Robert Ripley est un personnage réel (1894-1949) qui collectionna les curiosités et les dessina dans des journaux américains à partir de 1918; plus tard il exploitera plusieurs musées de curiosités à travers les Etats-unis ; sa période de gloire va de 1930 à 1940 et il apparait sur les photos de l’époque en explorateur avec un casque colonial ce qui explique sa tenue dans le jeu. Encore aujourd’hui certains de ces musées existent et sa série de dessins continue reprise par d’autres dessinateurs. Les croquis que l’on voit dans le jeu sont des croquis réels fait par Robet Ripley lui même. On le voit ici au micro de C.B.S présentant une tête réduite.
Un film sur les aventures de Robert Ripley avec Jim Carrey dans le rôle éponyme est en préparation mais des incidents répétés en reculent toujours le tournage.
Sortie prévue en 2011

Dans ce jeu où fiction et réalité se confondent vous voyagerez à travers le monde afin de retrouver le sceau et d’entrer dans cette tombe, ce qui ne sera pas des plus évident car la tombe a été piégée par un génie qui n’est autre que Maître Lu. Vous devrez vous occuper de cette affaire tout en ne négligeant pas votre musée qui a sans cesse besoin de nouveautés. Dans le jeu ce musée porte le nom d’Odditorium. C’est un jeu de mots entre « auditorium » et le mot anglais « oddity » qui signifie : chose bizarre, curiosité.
Vous pourrez donc ramener toutes sortes de curiosités de vos nombreux voyages que vous reveniez de Peiping, de l’île de Pâques ou d’une cité Inca.

Déjà comme mentionné, le jeu n'a vraiment pas pris une ride, pour l’époque les graphismes sont superbes et l’animation est bien faite ; les graphismes étonnent au premier abord par le mélange de dessins animés, de personnages filmés et de vidéos limitées à l'apparition d'une petite fenêtre remplie par le visage des personnages ; mais on y prend vite goût.
Les dialogues sont bien rédigés et la bande son est relativement bonne.
Si les voix des personnages principaux sont bien interprétées, on peut, par contre, regretter un doublage un peu négligé sur les personnages étrangers qui ont des accents caricaturaux comme dans un dessin animé. Les chinois sont des français prenant l'accent chinois, idem pour les allemands, bref, horrible et risible. Parfois même, la voix change de français en anglais parce que le traducteur a oublié une petite phrase .Enfin la voix du personnage peut à quelques reprises résonner comme dans une caverne

Le scenario dépayse à souhait et nous fait visiter de nombreux décors. Cette aventure est plaisante avant tout par son ambiance, la Chine et ses mystères, l'Asie en général, les découvertes et autres prophéties magiques...
Cette ambiance apporte vraiment un plus à ce jeu, ce qui le fait se démarquer des productions habituelles. Déjà par son aspect graphique, personnages filmés intégrés dans des décors en 2D de toute beauté.
Et notamment par le fait qu'on voyage beaucoup. Il était rare dans les jeux de ce style à l'époque qu'on nous fasse voir du pays. On restait généralement confinés dans un lieu donné, château, monde parallèle, etc... mais là on voyage vraiment dans des lieux connus en prime et réalistes car existants réellement !!! , on s'y croirait. Cela apporte vraiment un plus non négligeable au titre et permet à mon avis de le différencier de la masse de jeux d'aventure sortis à cette époque. Pourtant, il n'a pas eu, le succès qu'il méritait ; le jeu est rapidement tombé dans l'oubli et heureusement qu'aujourd'hui il revit grâce à des sites qui ont la bonne idée de le proposer en téléchargement !!!
Pour en revenir au jeu en lui-même, il faut souligner une autre caractéristique... Toutes les actions que vous entreprenez, enfin pas forcément toutes, mais les décisions que vous prenez influent sur le déroulement et la suite de votre aventure... Par exemple au tout début vous avez le choix de tuer simplement un cobra à l'aide d'un sabre, faites-le et vous verrez ce qu'il s'en suivra !!! Tout le jeu est ponctué de décisions à prendre, bonnes ou mauvaises, mais qui détermineront l'issue de votre quête !!!

A noter donc un point important, c'est un jeu que l’on doit qualifier de difficile avec des passages un peu longs et lourds. Le jeu est particulièrement tordu et certaines actions sont impossibles à trouver sans une solution, comme le coup de mettre, dans la tombe du baron à Danzig, la tortue qu’il faut retourner chercher à New York. Ou le labyrinthe qui n'en finit pas mais quand on en sort , on est très content d’avoir réussi. D’autres actions sont vraiment dures (des montages à la Mc Gyver hyper tordus). Le jeu n’est pas linéaire et vous pouvez quitter un endroit sans avoir pris un objet qui vous sera nécessaire par la suite et ainsi vous retrouver complètement bloqué, mais vous pourrez toujours revenir en arrière.
C’est un jeu où il faut s’accrocher (surtout pour les novices), mais ça vaut le coup.
En conclusion il s'agit d'un excellent jeu, très bien réalisé, fait pour les adeptes de vrais personnages réels, qui aiment les jeux d'aventure avec plein de mystère et de magnifiques décors, des cinématographies inégalées jusqu'à ce jour et un contexte vraiment hallucinant en matière de réalisme.
Bravo aux concepteurs de ce magnifique jeu que je vous invite vivement à découvrir.


En détail
+ L’histoire très riche
Les graphismes très « bande dessinée »
Une bonne animation pour l’époque
- La difficulté de quelques énigmes
La lenteur de l’avancement du jeu
Les voix chinoises caricaturales
Graphisme
0 /20
Jouabilité
0 /20
Scénario
0 /20
Son
0 /20
Intérêt général
12 /20